Essentiel du Rajasthan

(10 jours / 9 nuits)


Du Shekhawati aux fresques multicolores, à l'éblouissant Taj Mahal de marbre blanc, en passant par Jaisalmer la dorée, Jodhpur la bleue et Jaipur la rose, c'est un voyage haut en couleurs et parfumé d'épices que nous vous proposons. Un périple inoubliable sur cette terre où plane le souvenir des maharajahs.


 

Jour 1: Paris / Delhi

Arrivée à Delhi en soirée et transfert à l'hôtel.

 

Jour 2: Delhi / Shekhawati (260 Km- 5h 30) 

Visite de Delhi, capitale de l'Inde. Delhi est différente des autres grands centres urbains du pays. Ville de commerce et de gouvernement, Delhi est divisée entre New Delhi, dont la population est relativement aisée, et Old Delhi, bruyante et agitée, où l'on se balade en rickshaw au milieu d'une foule grouillante pour visiter les principaux monuments moghols. Une ville pétrie de contradictions, à l'image de l'Inde moderne. Visite de La Vieille Ville, "Old Delhi",  et de la mosquée Jama Masjid, l'une des plus grandes mosquée de l'Inde. Découverte de "New Delhi" : l’India Gate, l’Arc de triomphe, les grandes boulevards de Delhi, Cannaught place et le Qutub Minar.

Départ par la route vers la très pittoresque région de Shekhawati, connue pour ses havalis, maisons ornées de fresques des riches marchands des XVIIIème et XIXème siècles.

 

 Jour 3: Shekhawati /  Bikaner (210 Km- 4h)

Visite des havelis de Mandawa puis départ par la route pour Bikaner. Au nord du Rajasthan, plantée au cœur du désert du Thar, Bikaner est une ville fortifiée, protégée par une énorme forteresse. Bikaner recèle peu de grands monuments. C’est surtout une étape entre le Shekhawati et Jaisalmer. 

Visite du fort de Junagarh qui abrite une collection d’armes. La construction du fort de Junagarh a été initiée au XVIème siècle par le raja Rai Singh, qui servit sous l’empereur Akbar. Durant 4 siècles, on lui ajouta des constructions supplémentaires qui lui donnent son caractère composite. Le fort de Junagarh renferme divers palais et temples ; c’est un superbe labyrinthe de couloirs, d’escaliers, de terrasses et de cours intérieures.

Promenade en tuk-tuk dans un bazar animé de la vieille ville. Puis visite d'un temple jaïn

 

Jour 4 : Bikaner / Jaisalmer (330 Km- 5h) 

Départ en direction de Jaisalmer. En plein désert du Thar, Jaisalmer offre le spectacle étonnant d'une forteresse de couleur jaune, entourée d'un rempart de 5 km, émergeant d'un désert plat et semi-aride. Au départ de cette petite « Carcassonne du désert », on peut faire des balades à dos de chameau dans le Thar. Jaisalmer a un charme fou. 

En fin de journée, coucher du soleil depuis les cénotaphes princiers (chhatri). Le Maharawal de Jaisalmer, Son Altesse Brijraj Singh, - salut aux armes : quinze coups de canons -, s'attache aujourd'hui à la restauration de ses palais, travaux qu'il finance lui-même grâce à sa reconversion dans l'hôtellerie. Il se consacre aussi à la conservation des cénotaphes familiaux dont l'origine remonte au XIIème siècle. Au contact de la civilisation moghole, qui construisait de somptueux mausolées, les souverains de Jaisalmer ont à leur tour édifié sur le lieu de leur crémation des chhatri, kiosques coiffés d'un dôme sur colonnettes; leurs cendres continuent à être jetées dans le Gange, selon une tradition millénaire. Plusieurs chhatri ont conservé les stèles représentant les guerriers défunts ou leurs veuves, mortes en sati (crémation rituelle des veuves). 

 

 Jour 5 : Jaisalmer 

Visite du lac Gadisar, situé en-dehors des fortifications. Visite du fort de Jaisalmer, des havelis et du temple jaïn.

Temps libre. En fin d'après-midi : excursion à dos de dromadaires dans les dunes du désert du Thar pour assister au coucher du soleil. 

 

Jour 6: Jaisalmer / Jodhpur (270 Km- 5h)

Route vers Jodhpur.

Deuxième ville du Rajasthan, Jodhpur (1 million d'habitants) possède deux visages opposés : la vieille ville aux maisons bleues avec ses ruelles labyrinthiques et la ville moderne avec ses larges avenues. Le vieux Jodhpur est blotti au pied d'une forteresse d'une majesté sans égale, sans doute l'une des plus belles et des plus imposantes de l'Inde. Jodhpur est l'une des villes les plus ensoleillées de l'Inde. C'est aussi la plus grande ville proche du Pakistan : 10% de sa population est composée de militaires.

Après-midi : visite de l'imposant fort de Mehrangarh. La forteresse de Mehrangarh fut édifiée en 1459 comme un nid d’aigle par le fondateur de Jodhpur, le rao Jodha, qui donna son nom à Jodhpur. En calcaire ocre, elle s’élève à plus de 135 m au-dessus de la cité. Les maharajas vécurent dans la forteresse de Mehrangarh jusqu’au début du XXème siècle. Les cours intérieures laissent apparaître de superbes façades sculptées et le fort abrite des collections historiques. Mehrangarh signifie « Fort en Majesté ». 

Visite de Jaswant Thanda, un cénotaphe, construit pour Maharaja Jaswant singh.

En fin de soirée, tour de ville et visite d'un bazar animé de la vieille ville.

 

 Jour 7: Jodhpur / Pushkar / Jaipur  (260 Km- 5h)

Départ pour Pushkar, la ville sainte de Rajasthan, connue également pour sa grande foire aux animaux qui se tient en novembre. Visite du lac sacré et du temple de Brahma. 

Arrivée à Jaipur. 

Jaipur, capitale du Rajasthan, fut fondée au XVIIIème siècle. Construite à l'intérieur de hauts remparts, Jaipur, peuplée de 2,4 millions d'habitants, est une ville harmonieuse aux maisons de couleur ocre et rose. On y trouve de beaux monuments : un superbe palais, un observatoire astronomique étonnant, un artisanat florissant et l'époustouflante forteresse d'Amber.

Visite du temple Birla élevé il y a une trentaine d'années par la famille éponyme.

 

Jour 8: Jaipur

Départ matinal pour visiter le Fort d'Amber (XVIème siècle), au sommet de Kalikhnok Hill, et arrêt devant le célèbre Palais des Vents (Hawa Mahal) en cours de route.

Hawa Mahal, le Palais des Vents ou Hawa Mahal est le monument le plus célèbre de Jaipur. Construit en 1799, le Palais des Vents n'est en réalité pas tant un palais qu'une façade, puisque l'édifice n'a quasiment pas d'épaisseur. Il fut construit de telle sorte que le vent puisse y circuler. Le Hawal Mahal permettait aux femmes du harem d'observer la rue sans être vues. La façade présente d'innombrables niches, alvéoles et fenêtres en saillie.

À 10 km au nord-est de Jaipur, visite de l'extraordinaire forteresse d'Amber, perchée sur une falaise et entourée d'une muraille de 9 km de long. Le fort commandait une gorge étroite sur la route de Delhi. Il fut édifié à la fin du XVIème siècle.

Arrêt devant le Jal Mahal. Retour à Jaipur. 

City Palace. L'ensemble des bâtiments du palais royal occupe deux des neuf quartiers de la ville du XVIIIème siècle. Le City Palace de Jaipur est toujours occupé par le maharaja et sa famille. C'est une succession de cours et de petits palais dont on ne visite qu'une partie.

Visite de Jantar Mantar. Fasciné par les mathématiques et la science, le Maharadjah Sawai Jai Singh II, qui avait entrepris de réviser le calendrier hindou, fit bâtir (1728-1733) cet observatoire astronomique compose d'instruments colossaux, pour la plupart élevés en appareil maçonné recouvert de stuc, comme il l'avait fait en 1724 à Delhi et le fit plus tard à Mathura, Bénarès et Ujjain. Ces instruments dessinent d'étranges formes géométriques que l'on croirait l'oeuvre de sculpteurs contemporains. Le cadran solaire est encore le plus précis qui soit ! 

Promenade en cyclo pousse dans vieille ville de Jaipur.

 

 Jour 9: Jaipur / Fatehpur Sikri (200 Km- 05h) / Agra (40 Km - 01h)

Départ pour Agra. Visite de Fatehpur Sikri : la mosquée Jama Masjid, le tombeau de shaikh salim Chisti, Panch Mahal et le pachisi. La citadelle de Fatehpur Sikri fut construite à partir de 1572 par l'empereur Akbar qui y installa sa cour. Cette fantaisie architecturale est le fruit d'inspirations religieuses diverses : hindoue, musulmane, jaïne et chrétienne. Cette capitale fut abandonnée une quinzaine d'années en raison de la baisse de la nappe phréatique. Fatehpur Sikri, ville fantôme, est inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco 

Arrivée à Agra (Etat de l'Uttar Pradesh).

Première destination touristique de l'Inde avec près de 3 millions de visiteurs par an, Agra possède parmi les plus beaux monuments de l'Inde, dont le célébrissime Taj Mahal. Agra est la création des premiers empereurs moghols qui en firent la capitale d'un empire florissant.

 

 

Jour 10 : Agra / Delhi ( 204 km, 3h) / France

Visite du Taj Mahal : Le Taj Mahal, chef-d'œuvre de l'empire moghol, monument musulman donc, est devenu l'emblème de l'Inde, terre des hindous. Attirant quelque 3 millions de visiteurs par an, le Taj Mahal fut construit entre 1631 et 1653 à l’initiative du moghol Shah Jahan. 22 années de labeur furent nécessaires et 20 000 artisans mobilisés. La légende dit que l’empereur, dans le chagrin du deuil, voulut édifier un monument à l’image de sa défunte épouse Mumtaj Mahal, l'« Élue du harem ». 

Le Fort Rouge. Édifié au milieu du XVIème siècle, le Fort Rouge d'Agra (Agra Fort) est le palais des empereurs moghols. Ses puissants remparts de grès rouge défendaient la cité impériale. Le Fort Rouge connut son heure de gloire lors de la révolte des Cipayes en 1857. Cette énorme forteresse abrite une enfilade de palais de marbre, de mosquées et de jardins. Le Fort Rouge offre une superbe vue sur le Taj Mahal

Départ pour Delhi, Arrivée en soirée. Des chambres seront réservées pour un peu de repos et quelques ablutions avant le départ.

Dans la nuit, transfert à l’aéroport pour prendre le vol pour la France. 

 

      Ce voyage vous intéresse ?